dimanche 26 avril 2009

Québec-Montréal




Je pique le titre d'un film que j'ai beaucoup aimé pour jasouiller un poil de Québec où j'ai passé deux jours récemment et de Montréal, parce que sinon le titre de mon billet n'aurait pas de sens. ;-)

J'aime beaucoup Montréal, entre les Nordiques et les Canadiens, je prends pour ces derniers (même s'ils sont poches cette année) mais Québec, c'est beau. :-)

J'adooore me promener dans le Vieux-Québec (et lâcher lousse le kid-kodak en moi), je trouve ses rues en pentes absolument charmantes et, comble du bonheur, j'y ai croisé un écureuil noir. J'aime beaucoup les écureuils, je trouve ces petites bêtes mignonnes, même si certains les considèrent comme des rats à grosses queue. ;-)

En haut, mon écureuil de Québec, au-dessous, un cousin gris de Montréal.



Lors d'un périple récent en Abitibi, je me suis trouvé un amour certain pour l'homme en noir, Johnny Cash. J'avais oublié d'apporter des CD et, dans un Maxi (!!) j'ai acheté un CD de ses plus grands succès, eh bien ces chansons m'ont accompagnée durant deux jours non-stop ! C'était sympa de voir que mon chemin recroisait le sien à Québec (deux voyages effectués pour le boulot).



Aaah, le Château Frontenac, il est tout simplement photogénique. C'est pas original, mais c'est souvent là que me mène mes promenades, c'est un bon point pour débuter l'exploration de la vieille ville. Et pour moi qui se perd souvent, c'est facile à trouver. ;-)



L'ami Sam, sur son socle perché.



J'ai croisé un nain de jardin... mais planté dans un pot !




Un promenade nocturne sous une fine pluie a mené nos pas vers le cimetière St-Matthew (plus vieux cimetière protestant de la ville... de la province même peut-être ?) avec cette pierre tombale fusionnée à un arbre.




Malheureusement, quitter Québec un vendredi soir à l'heure du souper, c'est pas mal comme quitter Montréal... sauf que le pont est un ti-peu plus beau.... quand on y arrive enfin ! ;-)

Tiens, ça me donne envie de revoir le film de Ricardo Trogi.

2 commentaires:

Hugo a dit…

Chère Caro,
Très amusant billet... J'adore moi aussi me promener dans le Vieux-Québec (et oui, on y trouve plus d'écureuils noirs qu'à Montréal, où ils se font rares). Par contre, tu triches un peu contre Montréal en l'illustrant avec le Stade; le Vieux Montréal a ses coins charmants lui aussi :-)
Sinon, plusieurs vieux quartiers comme St-Roch, à Québec, valent l'exploration à pied.
J'y retourne justement la semaine prochaine; je n'oublierai pas mon appareil-photo grâce à toi!

La tête dans les étoiles... a dit…

Ouais, c'est pas juste d'avoir choisi le stade, je sais. ;-) Malgré que je l'aime bien avec son petit look futuriste dépassé... et sa décrépitude. ;-) Et je suis une montréalaise finie, bien que je trouve Québec charmante, je n'abandonnerais pas ma métropole... mais je leur piquerais bien leur maire pour quelques mois. hé ! hé !