mardi 10 mars 2009

Des chats et l'attente du printemps.

C'est quoi le but d'avoir un blog et de ne pas l'entretenir ? Anyways, je ne sais pas encore c'est quoi le but d'un blog. Lol ! L'amour de l'écriture doit bien avoir quelque chose à y voir parce qu'en ce moment, je ne vois aucun pistolet appuyé sur ma tempe. Attendez que je regarde bien. Non, rien. Mais là, comme beaucoup de québécois... ben j'hiberne. Oui, comme un ours. Je boude le froid, la neige, la glace, je chiale, eh oui, je fais ça moi. Haïr l'hiver est un sport québécois auquel j'excelle. La flamme nationaliste brûle fort en moi lorsque vient le temps de rejoindre mes compadres dans des doléances anti-hiver. Doléances adressées à Dieu, le Diable, Jean Charest et Stephen Harper. C'est tout de leur faute. Il y en a qui détestent février, en ben moi j'ai découvert que c'est mars que j'haguis ! Parce que c'est le mois où, dans ma petite tête, il fait beau. Genre comme en avril. Sauf que mars, ben c'est plutôt comme février et deux mois de février de suite, ça me fait un peu chier. Bon. Na. Printemps, I miss you.

Mais Je donne sa chance à l'hiver. Quand même. Bon, il faisait à peu près 0 et non -40, je l'avoue. ;-)

Et, à la demande générale *cough, cough* voici des nouvelles de la ménagerie. Notre "tough cookie" de Gustave continue de faire la loi dans l'appart.


À preuve, les gros yeux de Miss Zia ici-bas. Bon, elle a de gros yeux point, mais c'est pire quand M. Gustave est dans le coin. Lol !

Quant à Babette, elle a profité du temps des fêtes pour aller faire un tour de vaisseau spatial.

Quoi ? Non c'est pas une sécheuse, c'est un vais-seau spa-ti-al. Absolument. Mais elle a préféré faire un retour au bercail, l'espace, c'est pas trop pour elle finalement. L'appart, même avec Gustave, elle préfère. Que voulez-vous, c'est son choix !

Et puis, on a des petits moments où la discorde est laissée de côté, comme celui-ci où, à condition qu'il y ait un arbitre, tout va pour le mieux. (On en a peu des photos des trois ensemble comme ça !!)

Le mot de la fin ?

3 commentaires:

Karine DT a dit…

Ah... faut croire que j'ai trouvé la raison pourquoi je n'ai pas écrit sur mon propre blog depuis des lunes ! Je dois hiverner moi aussi ! :-P lol

J'attends moi aussi le printemps de pied ferme. Tout n'est pas pareil sans un jardin à la terre chaude à entretenir *où il faut absolument y marcher nu pied, c'est la règle*. Y'a rien de plus relaxant que de marcher nu pied dans de la terre, nah.

Heureuse de voir que tes chats font la trève une fois de temps en temps ! ;-)

richard tremblay a dit…

Ils sont craquants tes minets.

La tête dans les étoiles... a dit…

Ils sont une source constante de divertissement. ha ! ha !

Marcher pied nu à l'extérieur... wow, ça me semble impossible en ce moment. 'Sti d'hiver. ;-)