mardi 13 mai 2008

Boréal 2008... après

C'est la tête définitivement remplie d'étoiles que je suis revenue de mon 4e congrès (ou était-ce le 3e ? le 5e ?? Mémoire, mémoire, où es-tu ?). C'est devenu un weed-end incontournable pour moi. En tant que "jeune " auteure (ok, "de la relève" serait peut-être plus exact ? hé ! hé) c'est génial de côtoyer des bibittes similaires à soi. Et je ne parle pas de la grosse cucaracha qui avait élu domicile dans les toilettes des filles. ;-) Il est super intéressant et enrichissant d'avoir l'occasion d'échanger avec d'autres écrivains qui débutent mais aussi avec des auteurs plus cheveronnés. C'est aussi l'occasion de revoir des gens que je ne vois qu'une ou deux fois par année à Boréal et lors de l'atelier d'écriture. Ces deux évènements, liés dans mon coeur, sont vraiment un carburant dont je ne peux plus me passer.

Cette année, quelques tables rondes m'ont particulièrement marquée ou intéressée, mais il ne faudrait surtout pas oublier les moment de corridor où, au lieu d'assister à un panel, on en profite pour renouer avec d'anciens contatcs ou encore en nouer de nouveaux. J'ai rencontré tout plein de gens fort intéressants qui ont contribué à rendre cette fin de semaine des plus agréable.

Dès le départ, le "Talk show Boréal" a donné le ton à la fin de semaine en présentant, de façon rigolotte les invités d'honneur. Ensuite, j'ai manqué ma dose de haine puisque le panel choisi n'a pas eu lieu, mais pas grave, je la couverai jusqu'à ce que le sujet soit remis au programme. ;-p

La présentation de Patrick Senécal sur les dialogues, celui d'Élisabeth Vonarburg sur Reine de Mémoire et le panel sur l'heure des choix sont le genre de panel où je vampirise le plus d'infos possible. J'ai été gâtée cette année encore. Et puis le samedi soir s'est terminé sur une bonne dilatation de rate avec le panel sur le maltraitement de vieux et la discussion par la bande-annonce (un classique !). Un gros merci aux quatre auteurs qui se sont prêté si gentiment à l'exercice qui consistait à lire des récits écrits jadis, il y a longtemps. La salle pleurait de rire !

Merci aussi aux Six Brumes qui ont annoncé que j'allais publier un texte dans la collection Nova. Yé ! Bon, oui je le savais, mais ça officialise la chose et c'est cooool ! Petit plus cette année, ma comparse de toujours en termes d'amour des genres assistait au congrès ! C'était vraiment fort sympathique ! À l'an prochain pour la grosse méga Worldcon !

4 commentaires:

Karine DT a dit…

Ce fut un plaisir de te revoir ! Ok: pas assez longtemps et on s'est perdu de vue à la fin... Mais faut absolument se reprendre cet été. Je vais me l'étamper dans le front s'il le faut. :-)

Et plus ça va et plus je me dis que la WorldCon me tente... :-D

La tête dans les étoiles... a dit…

Je m'étampe la même chose et on lavera tout ça avec un verre de sangria. ;-)

S@hée a dit…

Je n'ai pas eu le temps (en fait, je n'y ai juste pas repensé :-p) pour ta future publication.

Chapeau et j'ai bien hâte de me procurer ça :-)

S@hée a dit…

On peut avoir un avant-goût de ce que ce sera?