lundi 26 décembre 2011

À l’aube de 2012…

J’écris peu ici. C’est ça qui est ça, mais là, deux billets d'un coup, je m'énerve ! Je cède aujourd'hui à la tradition et me lance dans un courte rétrospective personnelle de l’année 2011.

Cette année a vu la publication de mon premier livre. C’est donc, généralement, une très bonne année. Mes premiers vrais salons du livre, les belles rencontres, quelques bonnes critiques, bref, je prends… en essayant d’apprendre à accepter les compliments. ;-) En tête de liste : le salon du livre de Saguenay qui est franchement sympa ! C’était une belle façon d’amorcer la saison des salons ! L’Estrie et Montréal ont également été très agréables, mais, bien que montréalaise convaincue, ce n’est pas le Salon le plus sympathique. BEAUCOUP trop de monde !! Y’a de quoi devenir agoraphobe !! ha ! ha !

En 2011, je me suis intéressée de plus près à la politique (boulot oblige, mais intérêt personnel aussi), à cause du projet de loi C-11 . Cela m’a confirmé une chose : la politique, c’est aussi décevant que je le croyais, les dirigeants en font à leur tête et qu’importe pour qui je vote, je ne vois pas de grands changements (si oui, pas dans le bon sens). Bon, on a le droit de vote, c’est mieux qu’ailleurs, mais disons qu’il y a place à l’amélioration. Il y a quand même des gens qui se battent pour faire avancer certains dossiers mais, globalement, je ne suis pas très impressionnée par nos politiciens.

Prédictions personnelles pour 2012 ? Hummm… j’aimerais bien terminer quelques projets d’écriture, j’en ai au moins 3 sur la table que j’aimerais mener à bon port. Je compte également m’envoler vers d’autres cieux au cours de l’année… on verra bien où, ce ne sont pas les projets qui manquent. ;-) Aussi, si l'envie de continuer à bloguer s'intensifie, je risque d'abandonner Blogger qui, de mon côté, ne fait qu'accumuler les ratés. Des suggestions ?

Bonne année 2012 à tous !

Que la santé, le bonheur, la prospérité et l’inspiration soient au rendez-vous !

5 commentaires:

Isabelle Lauzon a dit…

Perso, je m'accomode des ratés de Blogger, car il me semble quand même plus simple à utiliser... Et il y a parfois des trucs pour contourner ses bogues. Parle-en quand ça t'arrive, je suis sure que l'un d'entre nous pourra te dépanner!

Je te souhaite de beaux projets cette année! Et le moins de politique possible... ;)

La tête dans les étoiles... a dit…

En fait, le copier/coller ne foctionne plus à moins que je passe par l'onglet HTML et les photos s'insèrent toujours en haut du texte et sont difficiles à déplacer, ce sont mes deux plaintes majeures. ;)

La tête dans les étoiles... a dit…

Et puis, toujours aussi difficile de commenter sur les blogs des autres. :-/

Hugo a dit…

Le copier-coller fonctionne normalement bien en mode rédiger, en autant que tu veuilles copier tout et son format; sinon, effectivement, c'est plus simple de passer en html et revenir après le coller.
Pour la plupart des excellents conseils d'utilisation ou d'amélioration; le site à consulter est définitivement: http://mestrucspourblogger.blogspot.com/
(et en français, en plus).
Pour les images, j'ai eu du trouble en 2010, mais depuis qu'ils ont implanté définitivement la nouvelle plateforme d'édition, c'est réglé. En général, mes images apparaissent là où était mon curseur au moment d'activer la fenêtre de chargement, je peux donc choisir où elles vont. Et je peux ensuite les déplacer avec un drag de la souris.
Assure-toi d'utiliser le nouvel éditeur de message.
Pour les commentaires sur les autres blogs, chacun configure la fonction, donc ça dépend plus de chaque blogue que tu veux commenter que de blogger en lui-même. Par exemple, tu actives la vérification des mots, moi pas, d'autres activent des pages à part, ou des fenêtre à part pourles commentaires; tout ça est dans la configuration des paramètres du blog.
Enfin, personnellement, j'utilise toujours blogger in draft comme mode d'usager, comme ça, je vois arriver les nouvelles fonctions ou les changements avant qu'ils ne soient implantés; je peux les utiliser ou non ou passer en mode régulier si ça fait pas mon affaire.
Reste qu'avec la complexité des codes aujourd'hui, si on veut avoir de la souplesse et faire autrement, il faut un minimum de "gossage", car les plate-forme qui sont pré-programmées ou pré-programmables à 100% ont parfois des bugs ou sont pas assez flexibles.
Bon courage, et bonne année 2012.

La tête dans les étoiles... a dit…

Hugo : MERCI !! Je ne me souviens pas du moment où j'ai eu du plaisir à mettre des photos en ligne sur mon blogue. C'était toujours long et ardu. Le pire, c'est que j'avais essayé le nouvel éditeur il y a quelques temps, mais ça "buggait", je l'avais donc désactivé et n'ai jamais pensé réessayer. Je vais également consulter le lien, nul doute que j'y ferai de belles découvertes. Ça commence bien mon année... numérique. :-)