lundi 11 août 2008

De robots, de chats et de réécriture...

C'est le temps des vacances, comme le chantait si bien Pierre Lalonde. C'est donc le temps d'aller au cinoche, de réécrire ma nouvelle d'atelier (aaaah, la réécriture !) et de tenter un rapprocherment entre félins.

Commençons par ces derniers. Un de nos amis poilus étant décédé il y a quelques mois, nous avons ouvert notre foyer à une toute nouvelle et charmante bête. Mais il y a un hic, Monsieur Gustave est agée de 2 ans et a passé la majeure partie de sa vie à l'extérieur. Les reines du foyer, elles, sont âgées de 9 et 13 ans. Hum.... ça occasionne quelques remous. Le p'tit nouveau est un peu trop "hyper" pour ces demoiselles. À noter qu'il a également croqué la queue d'une des filles. Ce qui est tout à fait méchant, mais semble avoir été fait sans méchanceté, allez comprendre ! Aussi, il terrorise la plus "jeune" qui a déjà un profil de victime. Mais, il est absolument adorable... avec les humains. Enfin, après avoir essayé la méthode mettons-les-tous-ensemble,-ils-vont-finir-par-s'aimer, nous avons opté pour l'approche douce laissons-les-s'entendre-et-se-sentir-sans-trop-se-voir-pendant-des-siècles-et-des-siècles. Le point positif : quand ils ne se voient pas, pas de poil qui revole, pas de minet qui grogne, hurle ou jappe. Le point négatif : dans un 4 1/2, un moment donné, c'est sympa d'avoir toutes les portes ouvertes. Ah oui, et aucun des minet n'apprécie lorsque c'est son tour d'être séquestré dans le bureau. Patience préconise Internet et le vétérinaire... patience.

Pour oublier tout ça, on a abandonné toute la marmaille poilue et on a vu Wall-E... trop mignon ! Que voulez-vous, j'ai un faible pour les robots et celui-là est simplement adorable. Et un film avec peu de dialogue, faut le faire ! C'est un peu plus simple que d'autres Pixar... mais c'est un robot. :-)) Sérieusement, c'est un excellent film.

Enfin, la réécriture, cette pénible partie de l'écriture, celle qui me fait douter que je parviendrai un jour à dire "je suis écrivaine". Eeeech, que je trouve ça aussi difficile que pas très palpitant. Ce n'est pas comme le premier jet où tout un monde et des personnages prennent vie, non c'est celui où il faut traquer tout ce qui cloche afin que le monde et les personnages paraissent vraiment vivant. C'estr chiiiiant, mais teeellement gratifiant une fois terminé. Bon, allez, un coup de fouet et je réécris au moins une autre page avant d'aller manger une sale grosse brioche rapportée de chez Ikea. ;-)

9 commentaires:

Philippe-Aubert Côté a dit…

T'es capable! T'es capable! Let's go Caro Let's go!

Pour la réécriture veux-je dire :-)

richard tremblay a dit…

Ils ont l'air rigolo malgré tout tes chats. Tu as pensé à mettre des photos ?

Karine DT a dit…

:-P
Ah ! L'amour des p'tites bêtes ! Ce que ça demande de l'énergie ! ;-) T'as pas pensé adopter un lion ? Je suis certaine que les autres minet se tiendraient tranquille... lol Mais je ne garantie pas que le gros ferait pas ses griffes sur le fauteuil, hein ! ;-)

La tête dans les étoiles... a dit…

Ouais, je lâche pas !! :-s

Pour les photos de minets, c'est vrai que j'en ai pas mis du petit dernier... je vais remédier à ça. Les filles ont un billet avec leur ancien copain.

Hum... pour le lion, je me rappelle la maison du monsieur qui gardait les 2bébés" chez lui... on oublie les divans, hein ? lol !

pascale raud a dit…

Je renchéris : t'es capable ! Ouais ! Go ! Un petit coup de fouet ?...

Karine DT a dit…

Pourtant, qu'en j'étais allé voir les 2 bébés lion, les divans étaient encore en bon état... Il ne l'étaient plus quand tu es allé ? :-P

La tête dans les étoiles... a dit…

Ah oui, un coup de fouet SVP. ;-)

Dans ce cas, ça devait être les comptoirs... mais il y avait quelque chose de grignoté.

Philippe-Aubert Côté a dit…

Hum... Les fesses des visiteurs? :-)

La tête dans les étoiles... a dit…

Et une ronde de coups de fouet pour tous ! Soyons pas radin. ;-)