samedi 11 juillet 2009

Fantasia 2009

Eh oui, c'est ce temps de l'année où ce cool festival revient ! À défaut d'été cette année, ben il y a les salles climatisées de Concordia pour oublier la vilaine météo extérieure.

Cette année, j'ai huit films à mon programme. Comme par les années passées, je ferai partie des collaborateurs qui fourniront de petites critiques pour le dossier Fantasia de Brins d'éternité, mais je mettrai qqs mots ici aussi... question de raviver un peu ce blogue somnolent. Mes choix de cette année sont donc *roulement de tambour* :

Yatterman
Bon, c'est Takashi Miike, le preview était vachement coloré... le résultat ? Moyen pour moi, mais la salle a a-do-ré. Faut que je me rappelle que l'exubérance japonnaise des fois, c'est trop. Comme dans ce cas.
Note : 2 gouttes de sang sur 5

Dream
Beau, mélancolique, un très bon moment. Un beau petit bijou que j'ai été heureuse de découvrir. En plus, le film était présenté dans la salle la plus confo (JA de Sève)... pcq le Theater Hall, ayoye les fesses ! ;-)
Note : 4 gouttes de sang sur 5

Thirst
L'an dernier, j'ai raté le film de vampire (Let the Right One In) et tout le monde en a dit du bien ! Cette année, je n'allais pas rater mon coup à nouveau et (ouf !) je n'ai pas été déçue. J'aime les vampires, mais peu de films valent le coup. Thirst, avec son "retelling" de Thérèse Raquin d'Émile Zola (rien de moins !) est très intéressant. Un peu longuet dans sa dernière partie, mais pas mauvais du tout.
Note : 4 gouttes de sang sur 5

Ip Man
Mon coup de coeur du festival et moi qui ai failli ne pas aller voir de films d'arts martiaux cette année! Ce bio-pic est un excellent film de kung-fu. Donnie Yen, tout en maturité, est sublime en maître Ip. Les chorégraphies et la cinématographie sont époustouflantes. La première vraie bataille de maître Ip m'a fait me ratatiner sur mon siège, la force et la violence de chacun des coups... ouch !
Note : 5 belles grosses gouttes de sang sur 5

Instant Swamp
Belle petite comédie un peu déjantée du réalisateur qui nous avait donné Adrift in Tokyo l'an dernier. Les personnages sont attachants et juste assez bizzaroïdes, un bon petit film qui fait sourire. Et le titre a littéralement sa raison d'être !
4 gouttes de sang sur 5

Clone returns Home
Hummm, intéressant, mais leeeeent. Quelqu'un a vu 2001: A Space Odyssey et a aimé le rythme ! ;-) Les idées et le questionnement mis en scène sont intéressants, mais la lenteur et le fait qu'on ne s'attache pas vraiment à aucun des personnages ont fait que j'ai aimé, mais sans plus.
Note : 3 gouttes de sang sur 5

Canary
Bonne idée, mais un traitement ennuyant à mort. Dommage que le résumé du film et le film ait été deux entités différentes. :-s L'idée était super intéressante : une compagnie vous fournit des organes au besoin, mais les reprend si vous vous vous en montrez indigne. Mais le traitement qui, j'imagine, se voulait tout en subtilité vient tout gâcher. On ne nous montre que des gens qui font du "small talk" et l'histoire ne rime à rien. Décevant.
Note : une mini-goutte de sang tellement diluée qu'un vampire affamé n'en voudrait pas

8th Wonderland
Un pays virtuel décide de se mobiliser pour dénoncer et agir contre les injustices du monde réel. Beaucoup d'idées accrocheuses, c'est beau, la forme est originale, on suit beaucoup l'histoire à travers des bulletins de nouvelles, les images sont léchées. C'est un peu naïf et l'histoire ne tient pas nécessairement la route si on creuse un peu, mais j'ai bien aimé. Le Q&A avec les deux réalisateurs après le film était intéressant.
Note : 4 gouttes de sang sur 5

Finalement, je n'ai pas vu un seul film d'horreur... j'aurais peut-être dû coter mes films avec autre chose que des gouttes de sang. ;-)





2 commentaires:

Guillaume Voisine a dit…

Pour ma part, Fantasia a été très court cette année, surtout en raison de conflit d'horaire ;)

En passant, pour une période indéterminée, la vieille URL de Brins d'éternité n'est plus valide, il faut utiliser http://www.revue-brinsdeternite.com

Idéalement, on va se reprocurer l'autre nom de domaine et garder les deux :)

La tête dans les étoiles... a dit…

Corrigé !